<

 




 

Valeur nutritive et médicinale

L'aubergine ne se consomme pas nature ni en infusion. L'aubergine peut être cuite de différentes façons pour répondre aux propriétés médicinales sauf la lourde cuisson à l'huile.

L’aubergine est antirhumatismale, digestive, diurétique, sédative. Elle enraye les coliques, réduit les ulcères d'estomac, combat la constipation et diminue le taux de cholesterol (elle contient des éléments qui emprisonne le cholesterol dans l'intestin et l'oblige ensuite à évacuer hors de l'organisme. Il aide ainsi à réduire l'enveloppe graisseuse qui se forme autour du cœur.

Elle est également stimulante pour le foie et les intestins.

La peau des variétés rouges contient de grosses quantités d'anthocyane, ce qui fait de l'aubergine un excellent antioxydant (si on consomme la peau!).

L'aubergine fait des partie des légumes incontournables du régime méditerranéen. Peu énergétique, elle contient 93% d’eau mais elle est riche en fibre, calcium, fer, niacine, phosphore, potassium et en vitamines PP, A, B1, B2.


Cuite elle s'associe remarquablement bien avec les autres légumes de saison (tomates, poivrons, courgettes...)
.

 
Téléchargements

 

                                                                   Mise à jour 2014 - Marise Labrie (labrie.marise@gmail.com) et Francine Ménard